S36 – Hydrodynamique

Olivier Kimmoun, Patrick Queutey


L’objectif de cette session est de présenter les progrès et avancées en hydrodynamique sur la base de techniques expérimentales, de méthodes de simulation avancées, d'approches théoriques ou systèmes.

Le domaine est vaste et les contributions attendues pourront couvrir les thématiques de l'hydrodynamique marine, côtière et navale, appliquées à des configurations académiques ou industrielles. Le domaine navale pourra traiter entre autres, des problèmes de résistance à l'avancement, de tenue à la mer, de manœuvrabilité, des navires innovants/voiliers et de l'efficacité des systèmes propulsifs.

Les études doivent permettre une meilleure compréhension de la propagation des vagues et des courants marins et leurs interactions avec des structures. L'accent sera mis sur le caractère non-linéaire des processus physiques (impact, envahissement, sillage).

Du point de vue de la simulation numérique, l’accent pourra être mis sur les validations et vérifications à partir de cas expérimentés mais aussi sur les effets d'échelle pour le passage au réel : en terme de modélisation numérique (algorithmie, utilisation des nouvelles ressources HPC, etc.) et de modélisation physique comme la turbulence.

Du point de vue expérimental, les études présentées permettront de mieux appréhender la physique complexe de ces écoulements. Elles pourront être présentées comme base de validation pour les modèles numériques et des jeux de données expérimentales de référence pourraient être proposés.

Publié le 10 décembre 2020 Mis à jour le 2 février 2021