S19 – Fatigue des matériaux et des structures

Franck Morel, Matteoluca Facchinetti


La fatigue des matériaux et des structures est régulièrement citée comme cause de plusieurs faits techniques défrayant la chronique. Malheureusement, toutes les industries sont à tour de rôle concernées : construction navale, transports terrestres publiques et privés, aéronautique, énergie, … avec des enjeux de sécurité générale du produit et du service spécifiques. De surcroît, les exigences de parcimonie visant à réduire les émissions polluantes, à maximiser l’efficacité du produit dans l’intérêt du client ou encore prolonger la durée de vie d’ouvrages, poussent toujours à l’optimisation du processus de dimensionnement. De la maîtrise des matériaux et des procédés de fabrication à celle des profils de mission, en passant par la formulation et l’application des critères d’acceptation, il est souvent d’usage de s’appuyer sur la dualité entre la simulation numérique et la preuve expérimentale. La première est souvent plébiscitée pour des raisons de coût et réactivité mais une justification par l’essai physique est souvent requise notamment face aux autorités compétentes. Ainsi, tous ces aspects de la fatigue continuent à alimenter l’effervescence de la communauté scientifique et industrielle : cette session du CFM leur est offerte.

Publié le 10 décembre 2020 Mis à jour le 2 février 2021